Le Troll

Cliquez ici pour voir tous les articles où le Troll est évoqué.

DSC_0726_modifié red

Troll en vol dos dans le « Chaudron » au Mont Clocher.

Troll 2015 Triptyque 3D_cr

Le Troll est une machine très agile et très gratteuse. En voltige il passe absolument tout ce qui est connu à ce jour en voltige sans moteur. Et il voltige souvent quand d’autres modèles sont cloués au sol faute de conditions adaptées. Ailes fuselage et empennage sont entièrement stratifiés.

Vrilles à plat ventre et dos avec changements de sens de rotation, flips positifs et négatifs, mais aussi horizontaux, tonneaux déclenchés, sont les bases de cette voltige extrême qui avec la réalisation des figures classiques constitue la voltige totale.

Troll 2013 Face_cr_red

Sa faible envergure  (2m) lui permet de voler souvent et de nous suivre sur des pentes éloignées et dans des sites exceptionnels. La version de base motorisée comporte des ailerons full-span, des ailes à incidence différentielle, une dérive et une profondeur débattant à 180°. Une version avec volets de courbures en plus des ailerons existe aussi, pour faciliter les posés. Mais je préfère de loin la version ailerons full-span, utilisable sur les pentes que je fréquente principalement.

Troll 2013 Plan_cr_red

Comme le Quartz, les commandes d’aileron sont totalement intégrées à l’aile. Le dispositif original est déposé et demande un outillage spécial pour sa réalisation.

Troll 2013 profil_cr

La simulation Predim RC est disponible ici : PredimRC_v2.57c_Troll

Les vidéos des premiers essais sont ici sans vent:

et là 30 minutes plus tard avec plus de vent:

Ces images sont un simple test des aptitudes de ce planeur. Elles ne sont en aucun cas une démonstration de voltige.

Un an plus tard quelques images du Troll en vol piloté par Jérôme S et François C, sur l’Aiguille Croche, toujours dans le Beaufortain.

Les servos sont modifiés et ont fait l’objet de tests sévères.

La programmation de la radio demande de pouvoir composer sois même ses mixages et attributions d’organe de commande, d’interrupteurs, avec des réglages de servos séparés pour en exploiter tout le potentiel.

Enfin les réglages d’incidence et de centrage parfaitement reproductibles sur toutes nos machines sont très précis:

  • Les cordes de stabilisateur et d’aile sont alignées et parallèles à l’axe du fuselage.
  • Le centrage est à 45% de la corde aérodynamique moyenne.

La programmation de la Radio ProfiTX pour commander le Troll est ici.

Il est aussi possible d’utiliser ce planeur avec une Royal Pro et une MC4000.

Pour les autre radios, il faut partir du principe que chaque servo doit être commandé par un mélangeur spécifique composable par le pilote. C’est ce que propose Multiplex depuis fort longtemps, maintenant imité par les plus grandes marques concurrentes.

Le résultat est une machine fidèle, agile, mais aussi gratteuse qui libère le talent du pilote.

La platine servo est montée à partir de pièces de c.t.p. découpées par laser.

DSC01025_cr_red

Ci dessous, la platine servo montée à partir des pièces en c.t.p. découpé laser.  Cette version n’est pas la version définitive, mais donne une idée du dispositif.

Troll 2015 platine assemblée+servos rec

Cette platine doit être entièrement montée à l’extérieur du fuselage. Puis quand tout est bien d’équerre,  collé à l’époxy dans le fuselage.

Le montage de la platine dans le fuselage détermine les trous à percer pour la clef d’aile et pour les clefs d’incidence.

Le planeur existe maintenant en 2 envergures: 2m avec ailerons « full-span » et 2.50m avec ailerons et volets pour la fonction  aérofreins crocodile. La version 2m sans AF autre que la courbure variable est la plus adaptée au vol de pente. La version en 2.50m est plus adaptée au vol de plaine. Les moules d’aile existent et permettent une reproductibilité excellente, donc des réglages précis et reproductibles. Les cordes d’emplanture et de saumon sont les mêmes et seule l’envergure et les volets mobiles changent. Il faut alors 2 servos par aile en version 2.50m. KST DS125MG ou équivalents.

DSCN0049 red

A la Roche Chevalière près du Plan des marmottes au Cormet d’Arêches, avec le Troll. Situé dans le Beaufortain, il est très bien alimenté en ascendances thermiques. Son dégagement permet de voler à hauteur des yeux et très près du pilote.

Troll 2013 Dos_cr_red

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s