Le Guignol

Guignol red

Guignol axon

Petit planeur voltige de 1.50m d’envergure, permet de voler partout grâce à sa motorisation.

Envergure: 1.53m,  surface 30dm², poids 1000 gr,  Profil d’aile SB96V à l’emplanture et SB96VS au saumon. Motorisation:  TGY  D2830, KV 1100,    batterie: 3S, 1200mA,     hélice repliable: 9*5 (selon motorisation)

Commandé en roulis par la seule incidence différentielle des ailes, équipé d’une profondeur et d’une direction à 2*90° , il passe toute la voltige de mes planeurs plus grands. Il permet ainsi de découvrir la voltige totale inaccessible aux planeurs classiques ou aux mousses.

Ce planeur de petite taille a été inspiré du Troll, du Quartz et du Sylphe.

Il en reprend les principes de base qui rendent ces planeurs à la fois très acrobatiques et faciles à piloter. Sa petite taille lui permet de voler sur des terrains moins adaptés.

Sa précision reste convenable si les servomoteurs  sont choisis avec pertinence et les réglages effectués avec soin. Le retour au neutre et le maintien de position sous effort est fondamental. Les pignons des servos seront métalliques et le pignon de sortie doit être encadré par deux roulements à billes.

Tous les essais avec des servomoteurs bas de gamme se sont révélés décevants.

Sa charge alaire raisonnable (33gr/dm²) lui permet de voler par des conditions très variées et pas forcément venteuses.

En démonstration ou en compétition il sera nécessairement  moins visible  qu’un planeur plus grand. Mais sa petite taille lui permet de voltiger dans un volume plus petit et de voler plus souvent. Donc de vraiment progresser en voltige.

Ce modèle a été étudié pour s’initier à la voltige totale, avant de passer à plus grand. Mais ce n’est pas un planeur de débutant en voltige. Il vaut mieux commencer avec une mousse ou un Pixel pour acquérir la vitesse de réaction et éliminer définitivement les inversions 😉

Guignol plan.PNGGuignol face.PNGGuignol côté.PNG

Fuselage stratifié fibre de verre, ailes en polystyrène extrudé coffré bois. Il est à la fois très ludique comme une mousse de mêmes dimensions, mais il passe parfaitement toutes les figures du catalogue Aresti consacré au planeur. Ce que ne font pas la plupart des mousses. Leur finesse est en effet très médiocre et leur précision assez floue.

Ce n’est pas la version définitive, mais ça donne une bonne idée de l’installation générale:

guignol 2015 fus+platine 07-03

Les différentes pièces de la platine sont découpées au laser dans du c.t.p. de 2mm.

La platine porte servos doit être  entièrement montée à l’extérieur du fuselage. Quand l’assemblage est satisfaisant, l’ensemble est inséré et collé dans le fuselage. Il suffit ensuite d’effectuer les trous divers, guidé par la platine.  Les articulation de dérive et de stabilisateur, les nervures d’aile, les guignols servo sont aussi découpés laser.

Le montage de la profondeur à 2*90° et de la dérive (aussi à 2*90°) sont une simple formalité pour des pilotes constructeurs un peu expérimentés. Le dispositif est identique à celui utilisé sur le Troll.

Ayant confié la distribution de ce modèle à un ami, ce planeur peut être fourni en 3 versions:

1/ terminé prêt à voler (sauf récepteur)

2/ terminé sans servos ni moteur 

3/ sous forme de kit à assembler.

pascal et Guignol redContacter le constructeur et diffuseur ici:  saisies.modeles@gmail.com

Pascal rapporte ici le planeur lors d’un essai par petit temps à l’automne 2015 dans le Beaufortain.

On voit que le planeur se transporte facilement (il est entièrement démontable)

Attention ce n’est pas du RTF extrême oriental, mais un vrai modèle compétitif, qui demande un peu de savoir faire pour en tirer parti: sans être pointu, sa réactivité demande des réglages effectués avec soin.

L’incidence différentielle est très adaptée aux petits modèles comme le Pixel l’a déjà démontré depuis de nombreuses années  sur de très nombreux sites de vol. Sur le Guignol, l’incidence différentielle et un empennage particulièrement étudié, permettent la voltige totale.

L’émetteur à utiliser peut être assez simple, 3 axes sans mélangeur avec un double débattement conseillé pour la profondeur, mais pas indispensable. Le moteur se commande avec le manche des gaz classique.

Avec cette motorisation,  le planeur peut voler en plaine et en pente facilement sortir des zones descendantes.      Batterie LiPo 3S     1500mA,   hélice 9*5      moteur 28mm KV1100

Noter le couple soutenant le moteur et le roulement à bille devant la cloche rotative. Ainsi le moteur n’est pas en porte a faux et l’ensemble est beaucoup mieux protégé contre les posés tout terrain. Très peu de temps moteur est nécessaire pour gagner même en plaine une altitude de sécurité. Le dispositif est facilement démontable pour la maintenance.

DSC01062_cr mod

Réglages:

Le profil de l’aile est le SB96V à l’emplanture et SB96VS au saumon. Les cordes géométriques de l’ailes et du stabilisateur sont alignées sur l’axe du fuselage. Il n’y a évidement aucun vrillage.

Le centrage est à 45% de la corde aérodynamique moyenne.

Mesure à l’emplanture: 250mm * 45% = 112.5mm du B.A.

Centrage obtenu de construction, sans plomb.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s