Atelier

C’est à l’atelier que se concrétise les projets de modèles. C’est en construisant soi-même ses modèles que l’on améliore réellement sa compréhension des contraintes subies en vol ou à l’atterrissage. Je stratifie tous mes modèles depuis de nombreuses années. L’expérience acquise est le résultat de corrections multiples de mes propres erreurs et des acquis erronés transmis par d’autres. La pratique de la compétition d’un côté et l’utilisation de mes modèles en stages de pilotage pendant de nombreuses années m’ont permis d’éliminer peu à peu les fausses « bonnes solutions ».

La compétition apporte rigueur et compréhension fine de la mécanique du vol. L’utilisation des modèles en stage de pilotage en montagne, a permis de multiplier les tests de solidité. Mes modèles bénéficient de la convergence de ces contraintes. Leur conception et leur réalisation m’ont conduit à trouver des solutions efficaces, impitoyablement testées en conditions réelles.

Un outillage spécifique a été peu à peu développé. Des tours de main utiles ont été acquis et seront exposés peu à peu. Mais il faut de la place, du temps et admettre sa maladresse, pour corriger peu à peu par l’imagination et le travail.

Réalisée avec un moteur de propulsion cette mini défonceuse permet de creuser proprement les emplacements de servo.

Réalisée avec un moteur de propulsion cette mini défonceuse permet de creuser proprement les emplacements de servo.

La stratification d’ailes sans moule est le résultat de ce travail patient. Cette méthode permet d’effectuer des essais divers rapidement en vol des planeurs conçus à l’atelier.

insertion du pdf?

La réalisation des moules de fuselage sera aussi expliquée. Nous avons souvent exposé ces méthodes dans des stages. Stages d’été quand la météo l’imposait ou stages courts pendant l’année. Il est d’ailleurs toujours possible de se regrouper et de bénéficier d’un apport adapté à la demande.

Publicités