Madstab et mad-dérive, où en sommes-nous ?

Le madstab et la mad-dérive permettent d’étendre considérablement le domaine d’évolution des planeurs de voltige. Les solutions présentées ici ou là sur de petits planeurs légers sont limitées en précision. L’approche que je vous propose explique mon cheminement au travers d’expérimentations nombreuses et laborieuses sur des planeurs tout plastique, capables désormais de véritables performances acrobatiques comme le prouvent les vidéos.

4 articles composent cette retrospective :

Lors de l’utilisation d’un madstab sur des machines de plusieurs kilos, les contraintes sont sévères, sur la structure du planeur mais également dans la chaine de commande du servo à la gouverne. Ici le proto du Catrax en pleine figure extrême, été 2019. La structure encaisse, puis revient au nominal pour la suite du vol. La précision du stab est réelle à toutes les vitesses de vol. C’est le résultat d’un cheminement sur plusieurs années…

Une réflexion sur “Madstab et mad-dérive, où en sommes-nous ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s